Sexualités Humaines n°52
  • Sexualités Humaines n°52 janvier/février/mars 2022

    Dossier : Sexualités connectées, quel avenir ?

    Frédéric Tordo : Cybersexualités : Définition et perspectives
    Plusieurs formes de pratiques cybersexuelles existent (cybersexualité passive, interactive, connectée, trans@sexualité et techno-sexualité). Au sein de ces formes cybersexuelles, on distingue les sexualités par l’interface des machines et les sexualités avec les machines. La trans@sexualité manifeste une forme privilégiée de cybersexualité, dans la mesure où elle constitue une sexualité augmentée, qui fait pont entre la sexualité physique et la cybersexualité.

    . Bernard Andrieu : La nudité connectée : Partager son auto-porn. Se mettre en scène soi-même (fuck her/him), se masturber devant une web cam, s’exhiber sur le site de partage, se performer avec d’autres sur You porn.com et autres Pornhub, sont autant de techniques comprises jusque-là comme de l’exhibition dont le caractère public reste interdit. Pourtant…

    . Fabrice Bourlez : Une erreur de tactique : Un cas de cyberaddiction à la pornographieIl m’avait appelé parce qu’il avait « trouvé mon numéro sur une liste de psy-friendly, capables d’écouter sans préjugé ». Loin de me rassurer, cette remarque, formulée dès le coup de fil de prise de rendez-vous, avait tendance à relancer certaines de mes inquiétudes…

    . Joëlle Mignot : Le langage du numérique sexuellement métaphoriques ?Nous caressons nos écrans parfois bien plus que les corps qui nous sont proches et nous savons que cette « carence tactile » fait le lit des difficultés des couples pour se retrouver…

    . Clothilde Lalanne : « Fay ce que vouldras »Ces « objets-substituts » dans leurs différentes utilités peuvent avoir une importance sanitaire, sociale, humaine et psychologique au-delà de l’unique jouissance pour elle-même…

    Autres sujets :
    . Gaëlle Hance : Validité illimitée : Pour que la ménopause ne soit pas une sexopause. La sexualité des femmes au-delà de la ménopause est une réalité cachée dans le placard. Evidemment confrontée à des troubles physiques, psychologiques, et des réalités biologiques, elle souffre surtout d’une méconnaissance, voire d’une envie de ne pas voir. Une sexualité antérieure satisfaisante est un élément essentiel dans le passage de ce cap délicat. Rien n’est impossible, il convient d’adapter et d’être bien accompagnée pour envisager une sexualité érotique de qualité.
    . Delphine Garnier : Influence de l’utilisation des sex-toys sur l’orgasme féminin
    . Monya Boutera Bottan : Les psychologues face à la plainte sexuelle : De l’importance d’un enseignement en sexologie dès la formation initiale des psychologues
    . Safia Zah : Influence de la culture arabo-musulmane sur la sexualité
    . Michel Fèbvre : Les grands amoureux dans l’opéra

    Livraison : 2 jours plus les délais postaux


    Plus d'informations sur le produit

    unite Revue seule
    envoi France métropolitaine

    Sexualités Humaines n°52

    9,00 €Prix
    TVA Incluse
    • . 1 an FRANCE : 30 € (les 4 numéros)
      . 2 ans FRANCE : 58 € (8 numéros)
      . 1 an hors France : 32 € (4 numéros)
      . 2 ans hors France : 62 € (8 numéros)

    • Le prix indiqué comprend tous les frais d'envoi